Estelle rassure Nathan qui pense que la tatoueuse masquée va s’en prendre à lui !

12 novembre 2019 22:41

Alors qu’elle regarde son portable au Bar du Mistral, Estelle engage la conversation avec Nathan : « T’as vu ? La tatoueuse a encore frappé ! Un agresseur sexuel de plus marqué à vie ». Il réplique : « Mais à ton avis, un agresseur sexuel, c’est quoi pour elle ? ». Elle lance : « Un homme qui viol et qui assimile les femmes à un objet sexuel ». Son cousin demande : « Et ceux qui matent ? ». L’esthéticienne cherche à savoir : « Tu penses à qui exactement ? ». Le prof d’anglais lui cache qu’il a maté Mila au Lycée Vincent Scotto : « Personne en particulier. Des mecs qui matent des filles dans la rue, ça existe ».

Estelle lâche : « Comme toi par exemple ? ». Nathan lui rappelle : « Bah non. On en a déjà parlé de ça. Moi je fais pas ça. Tu te souviens. J’ai un pote, souvent il mate. Du coup, je m’inquiète un peu pour lui ». Sa cousine donne son avis : « Franchement, je serais lui, je ferais gaffe ». Le jeune homme flippe : « Tu crois qu’il est en danger ? En tout cas, moi si ça m’arrivait de me faire marquer porc sur les fesses comme ça au fer, je m’en remettrais jamais. Enfin à mon pote ». Estelle le rassure : « T’inquiète. Il t’arrivera rien. Enfin, je veux dire à ton pote. Il lui arrivera rien. La tatoueuse elle s’en prend à des criminels, à des types qui violent, qui menacent, qui abusent de leurs pouvoirs pour détruire les autres. Toi t’es pas comme ça ». Nathan poursuit : « On parle de mon pote ». L’esthéticienne tente de lui faire comprendre : « Mater des culs c’est pas un crime. C’est juste pas classe ! C’est un peu comme se bouffer les crottes de nez ».

.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, france•3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)