Nell annonce à Céline que son ex lui met des bâtons dans les roues !

25 octobre 2019 22:30

Chez GTS, Céline engage la conversation avec Nell : « Attends je comprends pas. C’est pas l’emploi du temps que tu m’as montré la semaine dernière ». Elle confirme : « Et pour cause. Ton amie a changé mes horaires tout à l’heure, juste avant que je quitte mon poste ». La directrice juridique est surprise : « Elle t’a dit pourquoi ? ». La mère porteuse de Gabin lance : « Elle ne s’est pas donné cette peine, non ! ». Céline demande : « Tu lui as expliqué qu’on s’est organisées avec Gabin en fonction de ton emploi du temps ? ». Nell annonce : « Ça n’a pas eu l’air de la déranger ni de l’intéresser. Vous vous êtes parlées depuis mon embauche ? ».

Céline confie : « Bah oui. A deux reprises ». La mère porteuse de Gabin cherche à savoir : « Et elle s’est plainte de moi ? ». Elle lui apprend que non : « Au contraire ». Nell ne voit pas pourquoi elle fait ça. La fille de Frémont pense qu’il ne faut rien y voir de personnel dans ce changement : « Ça doit avoir un rapport avec sa société. Un problème d’organisation interne ». La mère porteuse de Gabin lâche : « Ça nous fout bien dans la merde du coup ». Céline essaie de la calmer : « C’est pas grave. On va se débrouiller ». Nell lui suggère de passer un coup de fil à son ex pour connaître la raison. Elle refuse : « Non. Ça serait maladroit de ma part. Elle a déjà eu la gentillesse de te recruter ». La mère porteuse de Gabin balance : « En même temps si c’est pour nous mettre des bâtons dans les roues… Je constate. C’est tout »…

.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, france•3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)