Delphine réconforte Théo et ne le juge pas

28 septembre 2019 00:52

A l’appartement Bommel, alors qu’il s’apprête à partir avec ses affaires, Théo engage la conversation avec sa mère : « T’es sûre que je vais pas les croiser en sortant hein ? ». Elle réplique : « Non, t’inquiètes. Ton père est au boulot et son ton frère au ciné ». Il dit : « Bon, j’y vais ». Sa mère l’arrête : « Non, attends. Je vais te donner de l’argent ». Le frère d’Antoine demande : « T’habites ici maintenant ? ». Elle confirme : « Oui. En attendant. J’insiste pour les sous. Prends ». Il la remercie.

Sa mère confie : « Tu sais, je te juge pas. Je fais tout pour calmer le jeu avec ton père. C’est la moindre des choses. Quand il sera prêt à te revoir, je te préviendrais ». Théo pense que ça n’arrivera pas d’ici 10 ans. Delphine essaie de le rassurer : « Mais non bien avant. Qu’est-ce que tu racontes ? T’es son fils adoré. Il t’aime ». Le jeune homme annonce : « Tu sais qu’il m’a frappé ? ». Elle est au courant : « Il m’a parlé d’une gifle ». Théo révèle : « Oui enfin t’aurais vu la gifle… Il s’est même pas excusé »… Delphine l’interroge : « Et toi tu lui as demandé pardon de lui faire du mal même si c’est sans le vouloir ? ». Le frère d’Antoine indique : « Non ! Et Après ce qu’il a fait, c’est pas moi qui vais m’excuser le premier ». Elle le prend dans ses bras.

.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, france•3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)