Coralie à Théo : « Y’a une seule coupable dans cette histoire, c’est moi »

26 septembre 2019 02:24

Alors qu’elle rend visite à Théo à l’hôpital Marseille-Est, Coralie engage la conversation : « Alors, comment tu te sens aujourd’hui ? ». Il réplique : « Mieux. Ils m’ont dit que je pourrais sortir après-demain ou jeudi si tout va bien. Et toi, comment ça va ? ». Elle confie : « Pas trop trop bien, tu t’en doutes ». Le frère d’Antoine demande : « Tu regrettes d’avoir parlé à mon père ? ». La prof de maths annonce : « Je regrette seulement de pas avoir su trouver les mots justes. Enfin si tenté qu’ils existent pour une histoire comme la notre »… Théo cherche à savoir : « Il va se passer quoi maintenant ? ».

Sa belle-mère avoue : « J’en sais rien ». Le frère d’Antoine l’interroge : « Tu penses que je pourrais venir vivre avec toi chez Blanche en attendant ? ».  Elle comprend qu’il ne comprend pas retourner à la maison : « Pourtant c’est ta famille, c’est ton foyer ». Théo est catégorique : « Mais moi c’est avec toi que je veux être ». La prof de maths dit : « Mais ça va pas nous empêcher de nous voir ». Le frère d’Antoine lance : « Mais en cachette comme maintenant alors que mon père est au courant ? Ça veut rien dire ! ». Coralie tente de lui faire comprendre : « Mais si ça permet de faire un peu retomber sa colère ». Il lâche : « Ça c’est plus notre problème ». Sa belle-mère lui suggère de ne pas se braquer contre lui : « Lui il l’a fait mais c’est normal. Tu peux pas lui en vouloir. C’était logique qu’on se sépare lui et moi. Y’avait plus rien de possible mais vous deux c’est très important que vous gardiez le lien parce que c’est ton père. Y’a une seule coupable dans cette histoire, c’est moi. Pas lui, pas toi ». Théo n’est pas d’accord avec ça. Elle termine : « Tu restes son fils. On n’a qu’un seul père ».

.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, france•3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)