Théo à Coralie : « Je veux savoir si t’es enfin prête à quitter mon père pour moi »

24 septembre 2019 06:27

Alors qu’il est à l’hôpital Marseille-Est, Théo engage la conversation avec Coralie : « Mon père il a dit quoi en voyant la photo où on s’embrasse ? ». Elle réplique : « Que la presse est racoleuse et que les journalistes sont des cons. Mais qu’est-ce qui va se passer s’il y a d’autres photos qui sortent ? ». Le jeune homme lance : « Tu penses que c’est possible ? Ça serait pas si mal en même temps ». Sa belle-mère lâche : « De faire du mal à ta famille ? ». Le frère d’Antoine dit : « Ma famille elle s’en remettra ».

La prof de maths est inquiète : « A quel prix ? Après que vous soyez passé par combien d’engueulades, de temps sans vous parler, sans vous voir ? ». Théo essaie de la rassurer : « Mais ça va peut-être pas se passer aussi dramatiquement ». Elle balance : « Mais tu sais bien que si ! Une histoire comme la nôtre, ça pourra pas ne pas laisser des traces ! ». Le jeune homme cherche à savoir : « Donc t’assumes pas en fait ? Rien n’a changé ? Je constate, c’est tout ». Coralie l’arrête : « Non, dis pas ça. J’ai eu tellement peur ». Théo a une question : « Non mais c’est pas ce que je veux savoir. Moi je veux savoir si t’es enfin prête à quitter mon père pour moi ». Sa belle-mère annonce : « J’aimerais tellement pouvoir te dire que oui ». Le frère d’Antoine poursuit : « Mais t’en es pas capable en fait ? Après tout ce qu’on a traversé… Donc en fait t’en seras jamais capable. Allez ».

.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, france•3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)