Coralie découvre le GROS MENSONGE d’Antoine !

16 septembre 2019 00:55

Au Lycée Vincent Scotto, Coralie lance à Antoine qui court dans les couloirs : « Bah elle va beaucoup mieux ta cheville on dirait ». Il réplique : « Euh bah ouais j’ai presque plus mal ». Sa belle-mère demande : « Bah ton attèle elle est où ? Laisse tomber. J’ai compris je crois. T’as fait semblant ? ». L’adolescent confirme : « Ouais ». La compagne de Clément l’interroge : « Mais pourquoi ? Je veux dire c’est ta passion le hand… Au prochain match y’aura tout Scotto, ta famille, tes amis, tout le monde ». Antoine lâche : « C’est pas la question ! Evidemment que j’ai envie de le faire ce match. Mais pour moi c’est compliqué là ».

Coralie cherche à savoir : « Mais pourquoi ? Parce que c’est une équipe de filles, c’est ça ? ». Le frère de Théo dit : « Mais j’ai pas ma place dans cette équipe. J’ai tellement galéré à me faire accepter comme je suis. Je me vois pas retourner en arrière. Même pour 5 minutes, c’est pas possible ». La prof de maths le questionne : « Et ton entraîneur, il dit quoi ? ». Antoine annonce : « Il me soutien mais tout ce qui l’intéresse c’est que je sois dans les cages pour choper les balles pendant le match ». Coralie trouve qu’il a raison. L’adolescent transgenre balance : « Ecoute personne peut comprendre ce que je vis là. Personne peut se mettre à ma place ». Elle l’arrête : « Si. Je t’assure que je comprends. Je voudrais juste trouver un moyen pour t’aider ». Le frère de Théo est certain qu’il n’y en a pas et lui suggère de ne pas parler de cet échange avec Clément. Coralie termine : « Promis ».

.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, france•3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)