Abdel avoue à Alison : « J’ai mal à en crever » !

17 juillet 2019 21:15

A la coloc, Abdel lance à Alison : « Tu vas où ? Tu vas rejoindre Fabio ? ». Elle réplique : « On va juste du sport ». L’avocat lui rappelle : « Ouais du sport comme mercredi quand il a essayé de te sauter dessus au Parc Borély ?! A quoi tu joues là ? Tu as entendu Sacha et Luna. Si tu veux arrêter, personne t’en voudra ». Elle lâche : « Et t’as entendu ce que j’ai répondu. Laisse-moi passer s’il te plaît ». Le fils de Karim la retient : « Non. D’abord tu m’expliques pourquoi tu t’obstines comme ça ».

La sœur de Mila confie : « Tu le sais très bien. Je fais ça pour aider Luna ». Abdel demande : « Y’a pas autre chose, t’es sûre ? ». Alison s’énerve : « Quoi ? Tu crois que ça me fait plaisir de traîner avec ce type ? ». L’avocat donne son avis : « J’ai l’impression que tu te venges. Tu vois pas comme ça me fait souffrir de t’imaginer en train de faire l’amour avec lui ? Depuis mercredi j’arrête pas de te revoir en train de baisser les putains de stores de cette banque ! ». L’employée du Bar du Mistral l’arrête : « Je veux pas qu’on en parle ». Abdel explose : « Alors arrête de le voir ! C’est quoi l’idée là ? Tu veux me punir ? Tu veux continuer de te faire du mal pour me faire du mal ? Arrête. S’il te plaît. Arrête. C’est bon, t’as gagné. J’ai mal à en crever ». Elle file toutefois rejoindre Fabio…

.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, france•3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)