Frémont est certain que Céline va obliger Vincent à reconnaître son enfant !

16 juillet 2019 20:32

Au Bar du Mistral, alors qu’il sert un café à Vincent, Thomas lui conseille de parler à Céline. Il n’en voit pas l’intérêt : « Pour qu’elle me mente encore ? ». Le mari de Gabriel lance : « Si tu crois qu’il y a encore un loup derrière cette histoire de grossesse, oui vous devriez parler tous les deux ». Le manager de GTS réplique : « Je crois que le plus important c’est que j’ai une discussion avec Jeanne ». Le père de Thérèse et Baptiste lui donne son avis : « Non. Pour moi ça serait mettre la charrue avant les bœufs ». Vincent lâche : « J’appelle ça plutôt de la prudence ! T’imagines si elle apprend la vérité avant que j’ai eu le temps de lui dire ? ». Le fils de Roland dit : « Tu crains le pire. Tu imagines un scénario catastrophe mais si ça se trouve »… Le compagnon de Jeanne le coupe : « Stop ! Je suis forcément le père de ce bébé ! ».

Thomas pense que c’est une simple possibilité. Vincent est catégorique : « Non, c’est obligé ! Sinon pourquoi elle se serait inventé une relation avec un autre mec ? ». Le mari de Gabriel est intrigué : « Pourquoi elle t’aurait pas dit la vérité tout simplement ? ». Frémont se mêle de leur échange : « Parce qu’elle a toujours été fragile psychologiquement et vous le savez très bien tous les deux ». Le père de Thérèse et Baptiste trouve qu’elle va mieux depuis un certain temps. Le retraité analyse : « La preuve, elle revient du bout du monde et à la surprise générale elle est enceinte ». Vincent explique : « Techniquement elle l’était déjà avant de partir malheureusement ». Frémont balance : « Et vous êtes bien placé pour le savoir si j’ai bien compris ». Le compagnon de Jeanne affirme : « Eh bien croyez-moi, ce n’est pas ce que je souhaitais ». Frémont poursuit : « Peu importe… Quand femme veut… Enfin bref. Vous avez compris ce qui vous attend. Pas besoin de vous faire un dessin ». Vincent lui demande se préciser le fond de sa pensée. Le retraité indique : « Ma fille arrive à un âge où elle n’aura pas d’autre occasion de fonder une famille ». Thomas lui suggère de ne pas faire peur à Vincent : « Elle a dit qu’elle voulait élever son enfant toute seule ». Frémont est étonné : « Elle a dit ça comme ça ? Avec les termes que vous venez d’employer ? ». Le mari de Gabriel répond : « Bon ce n’était peut-être pas les mots exacts mais dans l’idée ouais c’était ça. C’est ce que j’ai compris. C’est tout ». Le retraité jure : « Je connais bien ma fille ! Et je vous garantis qu’après l’accouchement, elle exigera une reconnaissance de paternité ne serait-ce que pour le bien fait de votre enfant ». Vincent sait qu’il a raison…

.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, france•3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)