Roland souffre de l’absence de Mirta et ne comprend pas pourquoi elle a pris un nouveau job !

11 juillet 2019 18:50

Quand elle rentre au Celeste après avoir fait le ménage au Crédit Provençal, Mirta annonce à Roland être épuisée. Ce dernière réplique : « Qu’est-ce que je devrais dire moi ? J’ai dû tout gérer pendant que tu te promenais : les réservations, la wifi en panne, les petits savons ». Sa femme lance : « Me promener ! Si je t’ai confié l’hôtel, c’est pour la bonne cause ! J’ai trouvé un nouveau petit boulot. Je fais quelques heures de ménage dans une petite entreprise ». Il est surpris : « C’est maintenant que tu me le dis ? ». Elle cherche une excuse : « Parce que je voulais passer le premier jour pour voir comment ça se passait ».

Le patron du Bar du Mistral lâche : « Je peux savoir quelle mouche t’a piqué là ? ». Mirta dit : « Ecoute, il faut que je mette de l’argent de côté pour Luna. Avec l’arnaque de l’assurance, la pauvre. Il faut bien que je l’aide ». Roland balance : « Mais tu l’aides déjà au Celeste ! C’est déjà un plein temps ça ! ». Sa femme tente de lui faire comprendre : « Mais c’est quelques heures par jour. C’est pas beaucoup. Puis tu vas m’aider ». Son mari est agacé : « Mais c’est pas si simple. Tu l’as vu aujourd’hui. Dès que tu n’es plus là, tout part en vrille ». La mère de Luna indique : « Mais c’est parce que tu n’as pas l’habitude mais tu vas t’y faire ». Roland la questionne : « Mais il est bien payé au moins ton job ? ». Mirta confie : « Le smic ». Le patron du Bar du Mistral explose : « Si tu crois que tu vas aider Luna avec un mi-temps au smic. Tu vas te tuer à la tâche pour des cacahuètes ». Sa femme termine : « C’est toujours mieux que rien ». Alors qu’il compte sur elle pour réparer la wifi, elle s’en va faire des courses…

.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, france•3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)