Madame Keller critique Luna face à Mirta sans savoir que c’est sa mère !

10 juillet 2019 21:10

A la banque du Crédit Provençal, Madame Keller lance à Luna : « Je m’occupe de préparer le contrat pour placer vos bijoux et je vous l’envoie. A bientôt. Bonne journée ». Quand elle s’en va, la banquière dit à Mirta (qui a été engagée comme femme de ménage) : « J’ai bien mérité un petit café moi ». L’épouse de Roland se propose de lui préparer. Elle accepte avec plaisir et l’interroge : « Une cliente difficile ? ». Madame Keller confirme : « Ah bah plutôt oui. Y’a deux semaines elle a fait un scandale dans mon bureau. C’est quand même pas de ma faute si elle a signé un avenant de contrat sans même le lire ».

Mirta donne son avis : « Vous savez ça c’est l’époque. Tout le monde se prend pour une victime ». La banquière annonce : « Elle a quand même touché 50 000 euros de son assurance pour son accident ». Mirta lâche : « Ah oui tout de même ! 50 000 euros, moi si j’avais ça sur mon compte, je me plaindrais pas ». Madame Keller explique : « Je n’ai rien contre les handicapés mais enfin en France on peut dire qu’on fait beaucoup d’efforts entre les toilettes handicapés, les rampes d’accès, les places réservées, les ascenseurs plus grands »… Mirta le sait : « Tout ça avec nos impôts ». La banquière balance : « Aucune reconnaissance ! Ici par exemple, ça nous a coûté un bras de faire refaire l’agence. Pas un remerciement. Rien ». L’épouse de Roland termine : « Tout leur est dû. Un petit sucre ? ». Elle accepte : « Merci Madame Marci. C’est rigolo, hein ».

.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, france•3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)