Bertrand est à deux doigts de laisser tomber Luna !

08 juillet 2019 21:18

Au centre de rééducation, Bertrand lance à Luna : « Ne cassez pas votre poignet. Restez bien dans l’axe. Voilà c’est bien ça ». Elle réplique : « Non, c’est nul ça ! Putain je comprends pas ! J’y arrivais avant ». Il essaie de la réussir : « Vous y êtes arrivée une fois. Vous allez y arriver à nouveau. C’est déjà bien d’être revenue au centre, non ? ». La fille de Mirta demande : « Non mais j’ai loupé que deux semaines. Comment ça se fait que j’ai perdu autant de muscles ? ». L’infirmier explique : « La régularité c’est le plus important. Et je vous avais prévenue pourtant ». Elle l’arrête : « C’est bon, ça va. Le retour à la maison c’était pas non plus la fête au village ».

Bertrand annonce : « Vos déboires avec l’assurance oui je sais c’est dur mais la rééducation c’est votre passeport pour l’autonomie. Vous ne devez pas la sacrifier quoi qu’il arrive. Vous me promettez de ne plus louper les séances ? ». Luna répond : « Ça va je le connais votre refrain ! Je vous promets rien. On verra ». L’infirmier est agacé : « Dans ces cas là, je m’occupe plus de vous. Parce que je suis pas coach de sport. C’est pas à la carte. Ok ? ». Elle révèle : « Non mais si j’avais une solution pour… Une opération ». Il l’interroge : « Une baguette magique ? Vous avez une date ? ». La fille de Mirta lui avoue que non. Bertrand poursuit : « Ce que je vois c’est que vous êtes toujours en fauteuil. Si vous voulez retrouver votre autonomie, ça passe par récupérer votre masse musculaire et ça je peux vous y aider ». Elle se remet à faire des exercices.

.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, france•3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)