Delphine provoque Coralie !

16 mai 2019 18:39

A l’appartement Bommel, Coralie, qui corrige des copies, confie à Delphine : « Les élèves font grève. Ils occupent les salles ». Elle réplique : « Ah oui. Il paraît qu’ils veulent plus passer le BAC ». La prof de maths lance : « C’est du grand n’importe quoi. Et alors les garçons sont en première ligne ! ». Celle qui est toujours mariée à Clément la questionne : « Ça a l’air de te décevoir ? ». Coralie avoue : « Oui, un peu. Je pensais qu’ils seraient plus matures et qu’au moins ils comprendraient où est leur intérêt ». Delphine reconnaît : « C’est vrai que tu t’es beaucoup impliquée. Surtout avec Théo ».

La prof de maths lâche : « Pas plus qu’avec Antoine ». La mère des adolescents dit : « Ah si. Quand même. Tu lui as donné des cours particuliers ». Coralie explique : « Enfin pas longtemps et c’était pas évident ». Delphine balance : « C’est le mélange de genre. C’est vrai qu’à cet âge-là on a autre chose dans la tête que les maths. T’es au courant pour son chagrin d’amour ? ». La prof de maths confirme : « Oui ». Celle qui est toujours mariée à Clément cherche à savoir : « Et tu connais la fille ? Tu l’as rencontrée ? Non parce que ça doit défiler au lycée, c’est sûr ». Coralie lui affirme ne pas être au courant de la vie privée de son fils : « On a déjà eu cette discussion. Et donc je ne connais toujours pas celle qui a mis Théo dans cet état ». Delphine termine : « Ça m’est sorti de la tête. Ça doit être les médocs ».

.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, france•3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)