César doit continuer le combat seul, sans Emma !

09 mai 2019 18:34

Chez GTS, César lance à Emma : « Il paraît que t’as vu le DG d’Alven. Alors ? ». Elle réplique : « Gros faux-cul ! ». Il partage son avis : « On est d’accord. Ce mec il se fout complètement de notre gueule ». La copine de Baptiste lâche : « Ah mais il nous prend pour des cons avec son histoire de sous-traitants. Et puis t’aurais vu Vincent. Il faisait semblant de gober toute son histoire ». César demande : « En même temps t’as vu le montant du contrat qu’ils ont signé ? ». Elle confirme : « Mais quand même. Là je t’assure il lui passait de la pommade. C’était indécent ».

Le neveu de Rochat cherche à savoir : « Alors qu’est-ce qu’on fait ? On fait comme lui et on ferme les yeux ou on continue notre combat ? Moi j’irais bien prospecter du côté d’Alven 2000 justement ». Emma hésite : « Je sais pas trop là. C’est-à-dire que »… César insiste : « Quoi ? Attends, me dis pas que t’abandonnes ? On a enfin les moyens de lui mettre le nez dans la merde au mec ». La jeune femme confie : « C’est juste que c’est pas un bon timing pour moi en ce moment ». Il se rappelle : « Ah oui, j’oubliais… Ton mariage ! Tu vas passer en mode oh la la ma robe, les invités, le traiteur, la décoration, le DJ ». Emma avoue que oui : « Ouais. Je te déçois encore hein ? Tu vois enfin mon vrai visage ? ». Le neveu de Rochat décide de poursuivre l’enquête : « J’irais tout seul, apparemment ». La copine de Baptiste indique : « Je pensais que tu t’en foutais un peu en fait des coquelicots ». César poursuit : « Et que je faisais tout ça pour tes beaux yeux ? C’était vrai au départ. Les gens changent, tu sais ». Elle termine : « Tiens moi au courant, quand même ».

.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, france•3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)