Théo reproche à Clément de détruire la personnalité de Delphine !

06 mai 2019 22:00

Théo lance à Clément : « Des électrochocs ? Mais putain toi tu laisse faire ! ». Il réplique : « Je me suis renseigné. C’est pratiqué dans plein d’hôpitaux ». Son fils lâche : « De l’électricité dans le cerveau tu penses que ça va la guérir ? ». Son père tente de le rassurer : « Il faut faire confiance au médecin ». Le frère d’Antoine balance : « En fait tu veux t’en débarrasser ! Tu l’as ramenée à Marseille mais ça te fait chier ! Du coup tu la fous dans un hôpital pour être tranquille, c’est ça ? ». Clément confie : « Je fais ce que je peux ». Théo est certain que sa mère va devenir un zombie.

Coralie se mêle de leur échange : « Non t’es injuste là ! Je peux pas te laisser dire ça ! Ton père a remué ciel et terre pour trouver des solutions. Il va la voir tous les jours. T’as pas le droit de parler comme ça ! ». Il poursuit quand même : « Des électrochocs… Ça va lui faire quoi là ? Elle va être comment après ? ». Clément explique : « En principe ça doit atténuer ses troubles de la personnalité ». Théo est catégorique : « Elle n’est pas folle. Elle est juste différente ». Son père indique : « Mais elle souffre. C’est elle-même qui a demandé à avoir ce traitement ». Le frère d’Antoine souligne : « Quand elle est en crise d’accord c’est l’enfer mais le reste du temps elle est tellement géniale. Non ? ». Clément lui rappelle qu’elle se met en danger elle ainsi que les autres : « On doit la protéger d’elle-même ». Théo n’est pas d’accord : « En détruisant sa personnalité ? Non, je suis pas d’accord ». Quand il file dans sa chambre, Clément apprend à Coralie qu’il pense la même chose : « C’est ça que je trouve terrible ».

.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, france•3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)