Luna hésite à payer pour coucher !

24 avril 2019 23:10

Au centre de rééducation, Luna lance à Mouss : « Je sais pas, Francesco a l’air de s’éclater. Moi aussi j’aimerais bien me faire attacher de temps en temps ». Il l’arrête : « Hey stop ! Je veux rien savoir de ta libido meuf. Rien de rien ! ». La fille de Mirta confie : « Tu sais, c’est très classique hormis de temps en temps une levrette ». Le jeune femme est agacé : « Non, stop. Rien de rien j’ai dit ! Pour moi t’es un ange, t’as pas de sexe. En dessous de la ceinture t’as juste un petit nuage ». Elle est étonnée : « Un petit nuage ? ». Mouss demande : « Bon, pourquoi t’appelles pas un escort ? ».

La patronne du Celeste lâche : « Hein ! Un mec que tu paies pour »… Le jeune homme la coupe : « Stop ! Je veux pas d’images j’ai dit ». Luna annonce : « Ecoute, c’est pas du tout fait pour moi ça ». Le jeune femme cherche à savoir pourquoi : « C’est un service comme un autre ». Elle explique : « Bah même attends… Je trouve ça un peu bizarre de payer pour coucher ». Mouss pense qu’elle a peur. La fille de Mirta est catégorique : « Non. Je me vois pas du tout payer un mec pour coucher. C’est pas possible. Tu l’as déjà fait toi ? ». Il balance : « Ça va pas, non ! ». Elle fait de l’humour : « Ah pardon j’oubliais monsieur, toutes les filles se jettent sur toi ». Mouss insiste : « Vraiment, ça peut être cool ». Luna indique : « Ouais ça peut être cool pour moi mais pour lui euh… ». Mouss tente de lui faire comprendre : « Ce genre de mecs ils ne se tapent que des vieilles donc à mon avis s’il tombe sur une meuf comme toi, il sera content. Et même en fauteuil ». La patronne du Celeste demande : « Tu crois ? ». Il termine : « Bah ouais ».

.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, france•3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)