Les Nebout sont dans la merde financière !

22 avril 2019 21:34

Alors qu’elle fait les comptes, Babeth annonce : « Avec un salaire en moins, c’est pas gagné hein ». Léa demande : « On s’en sort ? ». Sa mère confie : « Bah non. Justement, c’est bien ce qui me fait peur. En plus, avec le prélèvement à la source là, c’est une catastrophe ». Sa fille tente de la rassurer : « On va trouver une solution ». L’infirmière demande : « Laquelle ? ». Léa dit : « Moi je peux participer aux frais. Babeth lui rappelle : « Tu participes déjà ». Sa fille a une idée : « On peut demander à Emilie aussi ». Sa mère révèle : « Elle a perdu son boulot. Ou elle va le perdre ou elle l’a quitté. Je sais pas c’est pas clair son histoire ».

Léa est étonnée : « Mais enfin, elle nous l’aurait dit ». Babeth lâche : « Penses-tu ! Avec Patrick en prison, elle va attendre qu’on sorte la tête de l’eau pour parler. Vous pensez qu’éventuellement Jocelyn pourrait se passer d’auxiliaire de vie le temps que ça aille mieux ? ». Léa refuse : « Non, non. C’est hyper important qu’il continue d’être accompagné pour ralentir l’évolution de la maladie ». L’infirmière est perdue : « Ouais mais là à un moment je vois pas 36 solutions. On peut pas baisser le loyer, les charges, l’électricité,… Le budget bouffe est serré au maximum. On va pas vendre la bagnole non plus ? D’autant qu’il faut envoyer de l’argent toutes les semaines à Patrick pour qu’il puisse cantiner ». Yolande a une solution : « Je vais m’occuper de Jocelyn, voilà ». Léa est d’accord pour l’épauler. Babeth termine : « Bah ça va nous demander une sacrée organisation ».

.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, france•3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)