Francesco révèle à Luna pourquoi il s’est inscrit sur un site de rencontres !

18 avril 2019 20:21

Alors qu’elle est dans la rue avec Francesco, Luna repense à la phrase dite par Nadine, l’une de ses conquêtes du site de rencontres : « L’intensité des sentiments n’attend pas le nombre de nuits passées ensemble. Non mais c’était énorme ». Mal à l’aise, il l’invite à changer de sujet… La fille de Mirta le taquine : « Rassure-moi, elles sont pas toutes comme ça quand même ? ». Francesco confie : « C’est vrai que sur ce genre de site de rencontres, y’a pas que des prix Nobel ». La patronne du Celeste lance : « Attends, entre le prix Nobel et une fille de téléréalité, y’a quand même un juste milieu enfin ».

L’ex de Barbara dit : « Deux / trois fois je suis tombé sur des intellos mais c’était encore pire. J’avais vraiment l’impression de ne pas savoir quoi dire ». Luna demande : « Mais tu fais ça çà la chaîne en fait ? ». L’Italien révèle : « Mais non ». Elle balance : « Mais trois intellos, la fille qui veut que tu l’attaches et puis l’autre qui nous est tombé dessus tout à l’heure… Ça fait combien de temps que t’es inscrit ? ». Francesco indique : « Quelques mois »… Luna comprend qu’il était déjà inscrit lorsqu’ils ont couché ensemble : « Je m’en fous, c’est juste que je ne t’imaginais pas comme ça ». L’Italien tente de se justifier : « Moi aussi je commence à en avoir marre. C’est juste que j’arrive pas à décrocher ». La fille de Mirta le questionne : « Tu crois que t’es devenu sexe addict ? ». Francesco répond que non : « Même pas ! Je pense que c’est vraiment la seule façon que j’ai de me sentir moins seul ».

.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, france•3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)