Samia s’énerve contre Hadrien Walter : « Mais vous croyez vraiment que vous pouvez faire ce que vous voulez avec les femmes ? »

10 avril 2019 02:58

Alors qu’elle arrive dans le bureau d’Hadrien Walter, Samia lance : « Je voulais savoir si vous aviez des précisions sur la réunion avec la Préfète ? ». Il réplique : « Euh non, pas vraiment. Mais ça me concerne pas directement, si ? ». Elle lâche : « Non je sais pas comme vous voyez beaucoup de monde ». Le député l’interroge : « Où est-ce que vous voulez en venir ? ». La prof de self-défense confie : « Heu… Je vous ai vu au Mucem vers 14h00 ! ». Hadrien Walter cherche à savoir : « Vous m’espionnez ? ». La mère de Lucie répond : « Non. Je déjeune parfois ». Il tente de lui faire comprendre : « Mais ça devrait pas vous intéresser puisque nos rapports sont strictement professionnels. Vous vous souvenez ? ».

Samia balance : « Quand je décide de collaborer avec quelqu’un, j’aime bien savoir qui est cette personne ! ». Le député la questionne : « Bon. Et qu’est-ce que voulez savoir sur moi ? ». La prof de self-défense demande : « Pourquoi vous m’avez envoyé un bouquet de fleurs alors que vous voyez quelqu’un d’autre ? Vos intentions ne sont pas très claires ! ». A cet instant, il l’embrasse : « Elles sont plus claires à présent ? ». Samia s’énerve : « Mais vous croyez vraiment que vous pouvez faire ce que vous voulez avec les femmes ? ». Hadrien Walter s’excuse : « Ah pardon… Mais j’en ai très envie depuis la première fois que je vous ai vu. Et là tout de suite j’ai vu que vous aussi ». La mère de Lucie affirme : « Eh bah vous vous êtes trompé ! ». Puis elle se laisse à nouveau embrasser… Ils échangent un long baiser…

.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, france•3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)