Babeth / Kévin : L’EXPLICATION !

10 avril 2019 23:25

Le soir, dans Marseille, Babeth discute avec Kévin : « Je sais que t’étais très proche de Jenny et que c’est un énorme choc pour toi. Mais je te garantis que pour Patrick aussi ». Il réplique : « Et donc ? ». L’infirmière dit : « Et donc il faut vraiment pas que tu crois qu’il s’en fout. Tu sais, c’est horrible de tuer quelqu’un même si c’est en légitime défense, même si c’est un accident. Tu portes ça toute ta vie ». Le fils de Laetitia et Jérôme lance : « Franchement ? Il est vite passer à autre chose votre mari ! ». La fille de Yolande et Jocelyn lui promet que non : « Crois pas ça, non. Ecoute, je comprends que tu lui en veilles. Sauf qu’il y a eu une enquête ».

Kévin s’énerve : « Vous cherchez quoi là ? Je comprends pas… Qu’est-ce que vous foutez ici ? ». Babeth balance : « T’as voulu te venger de lui ? C’est pour ça qu’il a été arrêté ? Putain tu peux me le dire, je comprends, c’est humain ». L’adjoint de sécurité refuse : « J’ai rien à vous dire en fait ». La mère de Léa insiste : « T’as essayé de le piéger, c’est ça ? ». Le jeune homme explose : « Pourquoi vous m’agressez ? J’ai rien fait du tout ! ». L’infirmière poursuit : « Tu sais que c’est super grave ? Tu sais qu’à cause de toi il peut aller en taule ? A un moment ça va se savoir et là je te garantis que tu vas avoir des »… Kévin hurle : « Mais j’ai rien fait du tout ! C’est pas de ma faute si votre mari c’est un pourri ! ». Babeth est catégorique : « Je le connais mon mari ! ». Il termine : « La preuve que non ! ».

.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, france•3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)