Eugénie révèle à Samia qu’Hadrien Walter a la réputation d’être un gros séducteur !

04 avril 2019 09:50

Alors qu’elle est dans un café avec Eugénie, Samia lance : « Je suis contente que vous ayez récupéré de votre agression ». Elle réplique : « Je suis surtout contente que ce connard finisse en taule ». La prof de self-défense la remercie pour son interview vidéo publiée sur le site d’infos Massilia News : « Je sais qu’elle a été beaucoup partagée ». La journaliste dit : « Tant mieux. Bon alors, ça avance votre projet ? Vous avez de nouveaux contacts ? ». L’ex-femme de Jean-Paul répond : « Hadrien Walter est venu me voir ». Eugénie est surprise : « Le député ? Waouh ! ».

Samia avoue : « Je ne sais pas trop quoi en penser. Il a l’air de vouloir m’aider mais en même temps c’est un politique ». La journaliste explique : « C’est un politique qui monte et qui a un gros réseau aussi bien à Marseille qu’à Paris. Je serais vous, je cracherais pas dessus, hein ». La prof de self-défense demande : « Vous pensez qu’il est fiable ? ». Eugénie lâche : « Sur quel point ? ». Samia indique : « Professionnel ». Eugénie annonce : « C’est un politique. Il vous soutiendra tant qu’il y verra son intérêt. Quand il s’investit, il va jusqu’au bout ». La mère de Lucie est inquiète : « Vous avez l’air d’hésiter ». La journaliste révèle : « C’est juste que c’est un gros dragueur. Enfin moi je sais pas je l’ai jamais rencontré mais il a hésité avec vous ? ». Samia lui promet que non. Eugénie poursuit : « Il doit préférer les blondes. En tout cas il a la réputation d’être un gros séducteur ».

.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, france•3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)