Patrick demande à Jean-Paul de ne pas signaler l’enlèvement de Léa

28 mars 2019 07:54

Au commissariat, Jean-Paul montre la vidéo de l’enlèvement de Léa à Patrick qui lance : « Putain c’est pas vrai. Comment t’as eu ça ? ». Le Lieutenant Boher répond : « Ça vient d’une caméra de vidéosurveillance d’un parking de l’hôpital. Ça date de vendredi, 18 heures 30 ». Le Commandant Nebout confie : « Et nous on n’a pas eu de nouvelles de Léa pendant tout le week-end ». Son collègue tente de le rassurer : « T’inquiètes, on va la retrouver. On va ratisser le secteur et on va identifier ce mec ». En faisant un arrêt sur image, Patrick reconnaît Sofiane Messaoud.

Jean-Paul se rappelle qu’il s’agit du mec du braquage du fourgon blindé : « Ça fait longtemps que j’avais pas entendu parler de lui. C’est quoi le rapport avec Léa ? ». Le mari de Babeth révèle : « Entre lui et moi c’est une vieille histoire et j’ai appris il y a trois jours qu’il était à Marseille ». Le Lieutenant Boher décide de prévenir Anne et de balancer son signalement. Patrick refuse : « Tant qu’il n’a pas dit ce qu’il veut, on bouge pas ». Jean-Paul ne comprend pas pourquoi. Le Commandant Nebout explique : « Si Sofiane Messaoud a enlevé Léa c’est qu’il a un message à me faire passer et il ne lui fera pas de mal tant qu’il ne m’aura pas contacté ». Le père de Lucie l’interroge : « Attends, t’es en train de me demander de ne pas signaler un enlèvement, c’est ça ? ». Patrick confirme : « C’est ça. On en parle à personne. Fais-moi confiance ».

.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, france•3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)