Gabriel critique la décision de Thérèse !

11 mars 2019 19:27

Alors qu’elle débute la randonnée avec Gabriel, Thérèse annonce : « Je vais partir à Londres dans trois semaines ». Il réplique : « Ah bon, tu pars avec tes potes en week-end ? ». Elle explique : « Non. Je vais emménager à Londres. J’ai trouvé un job ». Le Docteur Riva lance : « Carrément ? ». Sa fille dit : « Oui. Je suis prise chez Vanity Turner. C’est un job qui est payé et ça peut découcher sur une embauche ». Son père lâche : « Eh bah dis-moi, tu comptais nous dire ça quand en fait ? ». La sœur de Baptiste répond : « Bah là, je suis en train de te le dire. Donc voilà, j’ai pris ma décision ».

Le mari de Thomas tente de lui faire comprendre : « C’est peut-être un peu précipité comme décision, non ? ». Thérèse ne trouve pas : « J’ai envoyé un CV. Ils m’ont répondu positivement. C’est une opportunité ». Gabriel s’énerve : « Je ne comprends pas pourquoi tu nous en as pas parlé avant ! ». Elle indique : « Parce que je savais que tu allais réagir comme ça ! ». Le Docteur Riva balance : « Je réagis comme ça parce que tu nous as rien dit ! ». La sœur de Baptiste sait que c’est faux : « Tu allais me gueuler dessus de la même manière ». Le mari de Thomas est vraiment en colère : « Tu sais ce qu’il t’attends à Londres ? ». Elle affirme : « Mais oui, une nouvelle vie ! Voilà ! ». Gabriel lui apprend que la situation économique sur place est compliquée. Elle l’arrête : « Stop. On avance, on marche, ou on s’engueule ? Avançons tranquillement en silence et je pense que tu pourras mieux digérer ma décision ».

.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, france•3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)