Jean-Paul comprend que Patrick protège Mathilde !

06 mars 2019 09:11

Au commissariat, Jean-Paul annonce à Patrick : « On a enfin interrogé Sacha. Il n’a pas vu sa femme depuis mercredi lui non plus ». Le Commandant Nebout dit : « Merde ! Et il sait pas où elle est ? ». Le Lieutenant Boher répond : « Non il sait pas. D’ailleurs il est très inquiet. Et puis il est très déboussolé par son accident là. Tu crois qu’il ment ou qu’elle a vraiment pris la fuite ? ». Le mari de Babeth lance : « Avec Varnier ? Non, impossible. Impensable même vu leur histoire. C’est certainement lui qui a piégé leur bagnole ». Jean-Paul lâche : « Pourtant on a vraiment l’impression qu’elle est en cavale elle aussi ». Patrick poursuit : « Ou alors, autre hypothèse, elle a vu Varnier buter Ferri, elle a pris peur, et elle est partie se planquer ». Le Lieutenant Boher balance : « Non mais tu penses vraiment ça ou t’essaies de la protéger ? ».

Le Commandant Nebout est étonné : « Pourquoi je la protègerais ? ». Le père de Lucie suppose : « Je ne sais pas. Parce qu’elle a morflé pendant des années. Le mari de Babeth lui rappelle : « Je suis flic moi, pas assistant social ». Jean-Paul l’interroge : « Donc si j’ai bien compris, Ferri c’était une méga salope quoi ? ». Patrick indique : « Ça aussi c’est pas mon problème. On lance un avis de recherche pour Mathilde. Mais, tu pensais vraiment ça ? Tu me vois vraiment comme un justicier ? ». Le père de Lucie dit : « C’est pas forcément un reproche ». Le Commandant Nebout le prend comme un compliment. Jean-Paul termine : « Il faut pas exagérer non plus ».

.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, france•3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)