Paul Simonian profite d’une balade à moto pour faire parler Sacha sur Victoire

30 novembre 2018 01:42

Après une balade à moto avec Sacha, Paul Simonian s’arrête face à la mer : « On venait souvent ici avec Sabine, ma femme, avant son cancer ». Le journaliste réplique : « Oui, t’as pas besoin de préciser. J’ai retenu son prénom ». L’homme est touché : « Elle me manque tu sais. Tous les jours, sans exception. C’est ici que j’ai répandu ses cendres. Si j’avais pas eu Anton, je me serai laissé couler. Et toi comment t’as fait pour surmonter la mort de ton amie ? ». Il avoue : « J’en sais rien. J’ai souffert. Je me sentais coupable aussi. J’ai pas très envie d’en parler ».

Paul Simonian insiste quand même : « Tu penses à elle souvent ? ». Le journaliste est catégorique : « Je suis très heureux avec Luna. Mais oui je pense à Victoire. A ma grande surprise d’ailleurs. Malgré les années et malgré le fait que je suis très heureux avec Luna. Tu voulais pas qu’on parle de mon travail ? ». Paul Simonian s’excuse : « Si, tu as raison. En fait, je voulais te faire rencontrer quelqu’un que je connais bien et qui connaît bien le monde de l’art aussi. Et qui comme moi pourrait bien orienter ton prochain article. Tu serais partant ? ». Sacha accepte : « A priori, oui. Pourquoi tu veux me rendre ce service ? ». Il indique : « Parce que j’aimerai bien être à ta place. Le fils de Seta ne comprend pas bien ce qu’il veut dire en fait. Paul Simonian souligne : « En fait tu as des qualités humaines et morales que peu de gens ont. Et ça compte beaucoup pour moi. Quand je peux encourager quelqu’un, je le fais. Ça te va comme réponse ? ». Le compagnon de Luna trouve ça très valorisant. Ils poursuivent leur balade…

.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, france•3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)