Antoine supplie Coralie de faire parler Théo !

30 novembre 2018 01:54

Au Lycée Vincent Scotto, Antoine engage la conversation avec Coralie : « Je voulais te dire que ça me fait super plaisir de partir à Bruxelles avec papa. Et puis comme ça, t’auras Théo pour toi toute seule ». Elle est surprise : « Pardon ? ». L’adolescent transgenre réplique : « Bah je ne sais pas. Je me dis que quand vous serez tous les deux il te parlera de son problème. Je veux savoir qui est cette fille qui lui a brisé le coeur ». Sa belle-mère l’interroge : « Mais pourquoi ? Si c’est son secret, il faut le respecter ». Le frère de Théo refuse : « Non. Je ne suis pas d’accord. Il est trop mal. Et si on veut l’aider, il faut qu’on sache qui c’est ».

Coralie dit qu’elle ne voit pas très bien ce que ça pourrait changer en fait. Antoine révèle : « Tout ce que je sais c’est que jeudi dernier ils avaient un rendez-vous et que la meuf l’a fait venir pour le jeter comme un malpropre ». La prof de maths lâche : « Peut-être qu’elle voulait juste mettre les choses au point ». L’adolescent transgenre n’y croit pas : « Où peut-être que ça la fait marrer de le voir souffrir à cette connasse ». Coralie tente de le calmer : « Tu délires complètement là ». Il reconnaît que c’est peut-être le cas : « C’est pour ça que j’ai besoin de toi. Tu dois arriver à lui faire cracher le morceau. C’est chelou cette histoire ». Coralie répond : « Je vais voir ce que je peux faire. Mais je te promets rien ». Antoine insiste : « Ecoute, vraiment s’il y a quelqu’un qui peut le faire parler c’est toi. Il t’adore ».

.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, france•3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)