Elias à Abdel : « T’es comme un frère pour moi. C’est pour ça que je te demande ce service »

12 octobre 2018 05:47

Abdel interroge Elias pour savoir ce qui ne va pas : « On habite ensemble et tu veux absolument me voir dans mon cabinet. C’est un peu étrange. C’est en rapport avec Barbara ? »… Il répond : « Non. Enfin si, indirectement. Si jamais il m’arrivait quelque chose, je voudrais que tu lui remettes cette enveloppe ». L’avocat est surpris : « Il faudrait que je pense à me reconvertir postier. Y’a quoi dedans ? ». Le réfugié syrien annonce : « Je ne peux pas te le dire ».

Abdel insiste : « Tu peux me dire au moins ce qui se passe ? ». L’oncle de Victor dit : « C’est juste au cas où »… L’avocat est agacé : « Bon ça fait un moment qu’on se connaît… Je crois que je t’ai prouvé que tu peux me faire confiance ». Il reconnaît : « Oui bien-sûr. Sans toi, je serais sûrement mort. T’es comme un frère pour moi. C’est pour ça que je te demande ce service ». Le fils de Karim pense qu’il a fait une connerie. Elias décide d’être discret : « Je te promets que ça n’a rien d’illégal. Je pensais que je pouvais compter sur toi ». Abdel termine : « Tu peux compter sur moi. Mais pas m’utiliser ».

.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, france•3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)