Baptiste rejette la main tendue par César pour sauver Emma

27 septembre 2018 00:45

Baptiste est surpris de voir débarquer César chez lui : « Qu’est-ce que tu fous là ? ». Il répond : « Je voulais prendre des nouvelles d’Emma ». Le père de Mathis lance : « Mais fout lui la paix putain ! ». Le neveu de Rochat insiste : « Dis-moi comme elle va. Tu l’as vue ? ». Le frère de Thérèse monte en pression : « Tu joues à quoi là ? ». César réplique : « Je ne joue pas. Je veux juste l’aider ». Baptiste lâche : « Ah ouais ? Qu’est-ce qui me dit que c’est pas toi le corbeau ? ».

Le neveu de Rochat affirme : « Jamais j’aurais fait ça à Emma. Arrête. On pourrait peut-être oublier qu’on s’aime pas et chercher qui c’est ensemble, pour elle ? Je connais les gens de la boîte. Toi, elle t’a peut-être dit des trucs ou fait allusion à quelque chose, je sais pas ». Baptiste l’agresse verbalement et physiquement : « Casse-toi avec ta gueule de merde parce que je te jure je vais t’éclater ! ». César ne se laisse pas faire : « Mais t’arrêtes de penser qu’à ta gueule ! Tu vois pas que j’essaie de vous aider connard ! ». Franck est obligé d’intervenir pour les séparer : « Oh ! Oh ! Vous vous calmez, oui ? ». Le neveu de Rochat est catégorique : « Si on met en commun ce qu’on sait, on va peut-être pouvoir la sortir de là ». Le fils adoptif de Thomas et Gabriel est contre : « Alors écoute moi bien, je vais te dire un truc. Emma c’est ma femme. C’est la mère de mon fils. Je l’aime. Toi, t’es rien pour elle. Alors casse-toi et occupe-toi de ton cul ». Franck demande à Baptiste de rentrer et à César de partir…

.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)