Voici comment va se passer le divorce des Boher !

21 juin 2018 23:32

Au cabinet, Abdel se retrouve face à Samia et Jean-Paul Boher : « Donc si je comprends bien vous avez tellement envie de divorcer que vous avez loupé tous vos rendez-vous ». Le Lieutenant Boher dit que son avocat ne veut plus le représenter alors qu’à chaque fois tout à été involontaire. La maman de Lucie annonce qu’ils veulent toutefois divorcer le plus vite possible. Le fils de Karim lance : « Oui, bien sûr ». La prof de self-défense affirme : « Nous sommes très clairs dans nos têtes ». Son mari poursuit : « Il n’y a aucune ambiguïté. Il y a des moments où on a du mal à s’adapter. Et puis tu sais ce que c’est que les avocats. Un horaire est un horaire. A chaque fois qu’on décale, le mec prend la mouche quoi ».

Abdel accepte de le défendre face à Samia : « De toute façon je ne vais pas vous laisser dans la merde. Pour commencer, il y a des points sur lesquels vous êtes en désaccord ? ». Samia révèle que pour l’appartement, tout est réglé. Le Lieutenant Boher explique : « Et puis pour Lucie, nous voulons faire une garde alternée ». Abdel pense que c’est juste une formalité ce divorce. L’ancienne policière s’en va pour aller chercher la petite à la sortie de l’école : « Vous me tenez au courant ? ». Quand l’avocat se retrouve seul avec Jean-Paul, il le questionne : « Alors comme ça il n’y a aucune ambiguïté ? Tu es sûr ? ». Il annonce : « Non. Elle est devenue comme ma sœur ». Le fils de Karim l’invite à prendre conscience qu’il ne la regarde pas comme sa sœur. Le papa de Lucie passe aux aveux : « Oui, c’est compliqué pour moi ».

.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, france•3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)