Frémont a assisté à la mort de Michel Méziant par Philippe Duchêne !

06 juin 2018 20:43

Il y a dix ans, Philippe Duchêne mettait la pression à Michel Méziant pour qu’il signe un document de cession de son entreprise CaféCao : « Sinon, je te descends ! ». Michel Méziant lançait : « Il faut des couilles pour ça ! Toi tu préfères te cacher derrière ceux qui en ont et laisser le sale boulot aux autres ». Frémont, planqué non loin de l’entrepôt, sous des arbres, assistait à toute la scène.

Le futur mari d’Anémone pointait son flingue sur la tempe de Michel Méziant : « Signe, connard ! ». Ce dernier était contraint de le faire. Il lui laissait la majorité de ses parts pour une bouchée de pain et balançait ensuite : « Je vais te détruire toi et ton trafic. Un document signé sous la menace, ça n’a aucune valeur ! ». Philippe Duchêne répliquait : « Ah oui ? Qui le saura ? » avant de l’abattre comme un chien dans sa voiture…

.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, france•3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)