Mirta tente de faire comprendre à Roland que Luna n’est pas dans son état normal !

30 mai 2018 07:20

Alors qu’elle est installée en terrasse au Bar du Mistral avec Roland, Mirta voit débarquer Luna et Sacha déguisés en touristes : « Qu’est-ce que c’est que ça ? ». Son mari demande : « Vous allez où comme ça ? C’est pas le carnaval en ce moment ». Le couple se met à parler en espagnol avant de filer… Le patron du Bar du Mistral se met à rire : « Ils ne font rien de mal ». Sa femme est agacée : « Enfin, c’est de pire en pire ! Luna file d’un mauvais coton ! Sacha aussi fait des choses bizarres en ce moment ». Roland cherche à savoir : « Quelles choses ? ». Elle réplique : « Oh… Je ne peux même pas t’en parler tellement c’est révoltant ! D’ailleurs, je lui ai dit ma façon de penser ».

Le papa de Thomas indique : « Moi je trouve qu’ils sont en pleine forme. Ça me fait plaisir de les voir s’amuser comme ça, comme des fous ». Mirta perd patience : « Mais mon pauvre ! Tu ne sais pas de quoi tu parles ! ». Il tente de lui faire comprendre : « Luna est sans doute en train d’aider Sacha pour une enquête pour l’un de ses articles ». Sa femme est catégorique : « Je te dis qu’elle n’est pas dans son état normal ! Elle a un discours qui n’a ni queue ni tête. Tu sais pas ce qu’elle a fait l’autre jour ? ». Il dit que non. Elle poursuit alors : « Elle a laissé l’hôtel pour aller je ne sais où… Et elle a laissé la réception à son amie Babeth et heureusement que j’étais là sinon… ». Roland l’interroge : « Sinon quoi ? ». Elle termine : « Oh, tu m’agaces ! ».

.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, france•3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)