Céline se persuade que Frémont souhaite de nouveau la faire interner !

23 mai 2018 01:12

Frémont reproche à Céline de se lancer dans une relation avec Franck après avoir appris leur liaison suite à un article d’Eugénie dans « Massilia News » : « Cette prise d’otages fait de toi une proie facile et exposée ». Elle réplique : « Exposée à la curiosité de cette petite peste de journaliste ! ». Son père tente de lui faire comprendre : « Il y a d’autres prédateurs plus dangereux encore ». L’avocate balance : « Si c’est de Franck dont tu veux parler, je t’arrête tout de suite ! ». Le retraité demande : « A ton avis, pourquoi cet homme s’affiche avec toi ? ». Elle hurle : « Il ne s’affiche pas ! On a été piégés ! De toute façon, j’ai pas envie de parler de ma vie privée ! J’ai d’autres problèmes ». Frémont poursuit : « J’espère au moins que cet électricien va te dissuader de te lancer dans cette contre-enquête stupide ». Elle révèle : « Non. Lui il me soutien justement ».

Son père confie : « Tu me fais peur ». L’avocate perd patience : « Change de disque ! Je vais très bien ! ». Il monte en pression : « Faux ! Mais regarde-toi ! Tu as l’air épuisée ! Tu es à cran ! Je t’en supplie laisse tomber le passé ! A l’époque, tu as perdu un procès. Ça arrive ! ». La blonde dit : « Je ne me sens pas coupable. Je veux réparer une injustice ». Frémont affirme : « Non. Tu joues à te faire du mal. Et tu ne te rends pas compte que c’est ta santé mentale qui est en jeu ». Céline est prise de crise de folie : « C’est ce que tu voudrais que je sombre à nouveau et que tu puisses m’interner ? Je sais où elle mène ta compassion ». Frémont la trouve injuste. Elle hurle : « Je voudrais que tu partes maintenant ! Dégage ! J’ai du travail ». Il s’en va…

.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, france•3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)