Episode 2892, mardi 24 novembre 2015

23 novembre 2015 20:30

PLUSBELLELAVIE-Episode-2892Abdel commence à comprendre ce qui lui est arrivé, Vitreuil se fait une nouvelle «meilleure ennemie» et Jean-Paul réalise qu’il déteste l’art contemporain…

Pour en avoir la certitude, Abdel demande à Guillaume de faire analyser l’un de ses cheveux, pour savoir s’il a été drogué par Claudia. Perfide, Annabelle laisse entendre à Barbara qu’elle a couchée avec Francesco. Mais confronté aux questions de Barbara, Francesco dément fermement. Barbara ne sait plus qui croire. Francesco comprend que sa mère cherche à le manipuler et à le faire rompre avec Barbara. Au Bar du Mistral, Barbara confie son désarroi à Abdel. Roland met Barbara en garde de ne pas donner de faux espoirs à Abdel, qui pourrait mal interpréter leur rapprochement… Alors qu’il est avec Céline à Phénicie, Abdel hésite à dire à Barbara que Francesco a été drogué…

Claire s’insurge devant un article dans « Massilia News », qui nuit à sa réputation. Elle comprend qu’Anémone Vitreuil en est à l’origine. Océane s’intéresse à l’histoire d’Elise qui a impliqué Jonas. Elle tente d’en parler avec lui, mais provoque sa mauvaise humeur. Anémone Vitreuil et Claire se déclarent la guerre…

Jean-Paul refuse de vendre Titine comme le voudrait Samia, pour éviter de continuer à vendre du fromage en costume folklorique suisse. Jean-François lui fait une offre à 7000 euros, mais le lieutenant Boher a un acheteur à 9000. Mais cet acheteur est un artiste qui a comme projet de faire une œuvre d’art de Titine !

.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)