Le piège de Vincent et César se retourne contre eux !

 

Le piège de Vincent et César se retourne contre eux !

17 / 04 / 2019

 

Alors qu’ils prennent un verre ensemble, Vincent et César pensent à Emma qu’ils ont laissé chez GTS face à un client qui sent très mauvais. Ils reconnaissent qu’ils lui ont fait un sale coup. A cet instant, le compagnon de Jeanne reçoit un message de la jeune femme : « Ah justement c’est elle. Elle a signé le contrat et elle demande où on est ». Le neveu de Rochat lui suggère de lui dire de venir fêter ça : « La pauvre, elle a pas dû déjeuner ». Vincent lance : « Ouais. En même temps après avoir passé tout ce temps avec cette bouche d’égout est-ce qu’elle aura faim ? ». César a une idée : « On lui proposera de boire pour oublier ».

Le compagnon de Jeanne confie : « Non mais je lui ferais envoyer des fleurs demain au bureau. Les femmes adorent ça et ça sent bon ». Le neveu de Rochat rigole : « Je pense qu’on peut même lui offrir une prime là avec ce qu’elle vient d’endurer ». Vincent reconnaît : « C’est vrai. Je suis tellement ravi d’avoir échappé à cette boule puante ». Monsieur Marchand arrive et s’installe à leur table : « Votre collaboratrice a été parfaite. Et je vous remercie pour l’invitation à déjeuner ». Le compagnon de Jeanne es très surpris : « Notre invitation ? ». Le directeur de la chaîne de pressing qui a pris la décision de se mettre au vert répond : « Oui. Emma m’a dit que vous aviez insisté pour qu’on fasse la signature du contrat autour d’une bonne table ». César cherche une excuse : « Ah mince… Là on vient juste de venir de manger. C’est dommage ». L’homme invite les deux employés de GTS à dîner le soir-même et remercie Vincent d’avoir accepté de l’héberger pour la nuit à son domicile comme son avion ne repart que demain matin…

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin