Samia : Son échange avec la Préfète pour son application se passe mal !

 

Samia : Son échange avec la Préfète pour son application se passe mal !

04 / 04 / 2019

 

Samia rend visite à la Préfète : « Bonjour. Je suis Samia Nassri, la créatrice de l’application Safe ». Elle réplique : « Ah oui je vois ce que c’est. Initiative intéressante ». La prof de self-défense annonce : « J’aimerais étendre la phase d’expérimentation à tous les commissariats de Marseille. Pas juste le Mistral. Je trouve que c’est intéressant de prouver l’efficacité du programme dans son… ». La Préfète la coupe : « Ecoutez, j’ai pas le temps là je suis attendue. Mais demandez un rendez-vous à mon secrétaire. On en parlera tranquillement ».

La mère de Lucie confie : « A chaque fois que j’ai appelé ce matin on m’a mise en attente ». La Préfète lâche : « Insistez ! Il faut que j’y aille là. J’ai une réunion très importante à la Mairie. On travaille sur des questions d’insalubrité, une priorité absolue ». Samia balance : « Les violences faites aux femmes c’est aussi un sujet important. Chaque année, 5 millions de femmes en France sont victimes de violences dans les espaces publics ». La Préfète indique : « Je connais les chiffres ». La prof de self-défense poursuit : « Une femme doit pouvoir se déplacer dans la rue sans avoir peur d’être harcelée, insultée ou même pire, violée ». La Préfète partage son avis : « Je suis d’accord avec vous. Mais j’ai aussi plus de 40 000 logements insalubres à réhabiliter de toute urgence pour éviter une nouvelle tragédie ». Elle part laissant Samia seule…

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin