Jean-Paul apporte son soutien à Patrick !

 

Jean-Paul apporte son soutien à Patrick !

01 / 04 / 2019

 

Devant le commissaire, Jean-Paul lance à Patrick : « Attends tu vas où là ? ». Ce dernier, qui est dans le collimateur d’Anne qui lui a reproché devant tout le monte de ne pas l’avoir avertie pour le rapt de Léa et pour avoir mis ses collègues en péril lors de l’opération pour piéger Sofiane Messaoud, répond : « Chez moi ». Le Lieutenant Boher est de son côté : « Ça me débecte ce qu’elle a fait. Tu sais comment ça s’appelle ? Une vengeance mesquine ! ». Le mari de Babeth lui conseille de laisser tomber. Le père de Lucie refuse : « Olivieri elle a pas de le droit de te mettre à pied comme ça ! Ça doit venir d’en haut donc tu peux très bien rester ici ».

Patrick confie : « Oui bah j’ai pas envie d’envenimer les choses ». Jean-Paul est sûr qu’il sera réintégré dès le lendemain. Le Commandant Nebout dit : « On verra. En tout cas merci de ton soutien ». Le Lieutenant Boher lâche : « Tu vois ce qui me dégoûte c’est que si ça avait été Ariane elle aurait été beaucoup plus cool. Elle aurait pu au moins te convoquer dans son bureau pour te parler en tête-à-tête ». Patrick pense qu’elle voulait se payer son petit plaisir : « M’humilier devant son équipe ». Le père de Lucie lui propose d’aller boire un coup pour se détendre. Le mari de Babeh refuse : « Non merci. Je vais rentrer chez moi là. Je vais préparer une bonne petite bouffe pour ma famille. Tu m’en veux pas ? ». Jean-Paul indique : « Non. Et te prend pas la tête. Qui peut se passer d’un flic comme toi franchement ? T’as quand même eu les Liberati et l’Enchanteur ». Patrick suppose qu’il en saura plus dans la journée. Le Lieutenant Boher termine : « Tu me tiens au courant ? ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin