Jean-Paul tente de raisonner Ariane !

 

Jean-Paul tente de raisonner Ariane !

23 / 03 / 2019

 

Dans la cuisine du commissariat, Jean-Paul lance à Ariane : « C’était quoi ce sketch tout à l’heure ? ». Elle réplique : « De quoi tu parles ? ». Il demande : « Pourquoi t’es contre cette appli ? Mais putain merde c’est pourtant ton truc toi les violences faites aux femmes. T’as pas arrêté de remuer ciel et terre pour innocenter Hélène Tressard ». La policière lâche : « Ça n’avait rien à voir ». Le Lieutenant Boher tente de lui faire comprendre : « Bah justement si ! ». Elle lui tient tête : « Ah bah non ! Là on parle d’une meuf qui s’est fait tabasser pendant deux ans par son mari. Je vois pas en quoi l’appli de super Samia aurait pu changer les choses tu vois ».

Le père de Lucie la questionne : « Donne-moi une seule raison pour ne pas qu’on la teste ? ». Elle annonce : « Il n’y en a pas une. Il y en a 100 ! Surcroît de travail, canulars en tous genres, erreurs de manipulations. Sans parler des bugs parce qu’il y en aura forcément ». Jean-Paul reconnaît : « Peut-être oui. N’empêche qu’on peut essayer, non ? ». Ariane est agacée : « Oui on peut essayer. Puisque ça vient de Samia, ça vaut le coup ! Pathétique putain ! ». Le Lieutenant Boher la trouve injuste et l’invite à faire la part des choses. La policière cherche à savoir : « Entre quoi et quoi ? Le connard qui m’a trahi ou le chien qui remue la queue dès qu’elle lève le petit doigt ? ». Jean-Paul tente de la raisonner : « Ok tu me détestes et tu détestes Samia. Mais là t’oublies juste que t’es flic ». Ariane affirme : « Pas du tout ! Au contraire, je défends mon métier ». Le père de Lucie lui reproche d’être surtout aveuglée par la colère. Elle fait de l’humour : « Mais heureusement il y a super Boher et super Samia pour me ramener à la raison. Merci hein Jean-Paul ! Qu’est-ce que je ferais sans vous en fait ? ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin