Franck Sémonin (ex Patrick Nebout) : « J'ai quitté PBLV car on ne refuse pas TF1 ! »

 

Franck Sémonin (ex Patrick Nebout) : « J’ai quitté PBLV car on ne refuse pas TF1 ! »

14 / 03 / 2019

 

En février 2012, Franck Sémonin a rejoint le casting de Plus belle la vie pour interpréter le personnage de Patrick Nebout. Parallèlement, la même année, il a obtenu un autre rôle récurrent dans la série No Limit sur TF1 dans lequel il jouait le beau-frère de Vincent (Vincent Elbaz). En 2013, Dominique Lancelot, scénariste et productrice, lui a proposé un rôle dans une autre fiction, Section de recherches, également sur TF1. Ne pouvant incarner à la fois un policier sur le service public et un gendarme sur une chaîne privée, France 3 lui a demandé de choisir entre les deux séries. En avril 2013, Franck Sémonin a annoncé son départ du feuilleton marseillais. Son personnage a été cependant été conservé et a été repris par Jérôme Bertin8. En 2013, Franck Sémonin est devenu le Lieutenant Lucas Auriol, personnage principal de Section de recherches depuis sa huitième saison et sa relocalisation à Nice.

Dans une récente interview accordée au site http://www.sudradio.fr, il est revenu sur son départ de Plus belle la vie. Ainsi, il a confié : « J’ai quitté Plus belle la vie car on ne refuse pas TF1 ! J’y ai passé des instants formidables. Je devais participer à un épisode de Section de recherches, puis on m’a proposé le rôle aux côtés de Xavier Deluc ».

En 2014, l’acteur expliquait à Télé Star : « Je ne voulais pas quitter Plus belle la vie . Au moment ou j ai reçu la proposition pour Section de recherches, deux jours après, je suis contacté pour un prime de Plus belle… prévu en juin. Or les tournages de Section étaient calés à la même période. Donc je remercie la production de Plus belle la vie mais je leur précise que, malheureusement, je vais devoir décliner le prime à cause de mon engament sur TF1. La quotidienne, plus le prime, plus une autre série, c’était impossible à faire en même temps ».

Franck Sémonian avait révélé la réaction de France 3 en apprenant son départ : « Dans un premier temps, les équipes de production de Plus belle la vie ont tenté de faire en sorte que les emplois du temps se combinent au mieux. De son côté, Dominique Lancelot (productrice de section de recherches) a fait de même. Je lui avais expliqué que je ne pouvais pas claquer la porte au nez à des gens qui m’ont ouvert les bras et permis de vivre ce rêve auquel tout acteur aspire. Bref, tout le monde a mis du sien pour trouver des arrangements avec la logistique, mais, malheureusement, ça ne l’a pas fait ».

Enfin, il avait indiqué que c’est France 3 qui a pris la décision finale de lui faire arrêter Plus belle la vie : « Finalement c’est France 3, par la voix de sa conseillère aux programmes, qui m’a expliqué qu’ il n’était pas possible que je sois à la fois un super flic sur France 3 et un super gendarme sur Tf1. Ça ne fonctionne pas. Je le comprends. Mieux, je trouve ça bien, qu’à un moment, dans le service public, des gens disent : vous avez fait le choix d’aller sur une chaîne privée, nous, nous sommes financés par la redevance, l’argent des téléspectateurs, vous devez assumer votre décision. Ça prouve qu’il y a de la déontologie dans ce métier et j’aime bien ça ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin