L'intrigue autour de Luna (Anne Décis) est-elle une demande politique de Brigitte Macron, très engagée sur le sujet du handicap ? Réponse !
↓ ↓ ↓ LIKEZ la page PBLV sur Facebook ! ↓ ↓ ↓

 

L’intrigue autour de Luna (Anne Décis) est-elle une demande politique de Brigitte Macron, très engagée sur le sujet du handicap ? Réponse !

12 / 03 / 2019

Dans une interview accordée à L’Obs, Sébastien Charbit, le producteur de Plus belle la vie, est revenu sur la mise en place de l’intrigue autour du handicap du personnage de Luna interprété par Anne Décis.

Comment a réagi la comédienne Anne Décis lorsqu’elle a appris que son personnage serait désormais paraplégique à la suite d’un accident de voiture ?

« Elle n’a pas dit oui tout de suite… Son personnage est présent dans Plus belle la vie depuis l’origine, en 2004. Anne Décis a demandé un temps de réflexion, elle voulait se déterminer sur le texte. Avant elle, un autre comédien, pressenti, avait refusé ».

Comment la fiction aborde-t-elle le sujet ?

« La tentation était de faire arriver, dans la série, un personnage handicapé, éventuellement de naissance. Mais notre sujet est plutôt : devenir handicapé, qu’est-ce que cela signifie ? Aussi avons-nous préféré prendre un personnage installé, en l’occurrence une femme de quarante ans, récemment quittée par son compagnon. Luna va prendre conscience de la fin d’une ancienne vie, c’est indéniable, mais elle va progressivement réaliser que ce n’est pas, pour autant, la fin de la vie. Il se trouve qu’elle sera en fauteuil mais, in fine, ce n’est pas ce qui la caractérise ».

Comment traitez-vous son handicap ?

« Luna va devoir redéfinir le spectre des possibles. Bien sûr, la série compresse le temps mais on la suit en rééducation durant les premières semaines – les scènes sont tournées dans un vrai centre de rééducation – puis à la conquête d’une certaine autonomie. La première fois où elle se remet à rire est un moment important. Elle va se heurter à des problèmes très concrets : celui, par exemple, de l’accessibilité, chez elle et à son travail. Dans le quartier du panier, à Marseille, la plupart des habitations ne sont pas aux normes ! Cette situation crée aussi une nouvelle relation avec sa mère qui doit habiller sa fille, adulte mais plus totalement autonome. Luna va enfin réapprendre ce qu’est une relation sentimentale… Anne Décis a beaucoup discuté avec une jeune femme qui s’est trouvée dans cette situation afin d’avoir une approche plus intime ».

Brigitte Macron est très engagée sur le sujet du handicap, elle s’est rendue sur le tournage de Vestiaires. Répondez-vous, en traitant ce sujet sur une chaîne publique, à une demande politique ?

« Pas du tout ! Notre réflexion est bien antérieure. On aimait beaucoup le film « Patients » de Grand Corps Malade (sorti en 2016), et notamment ce qu’il dit de la résilience. Quant à moi, je pense à ce sujet depuis les Jeux Paralympiques de Londres, en 2012, et leur incroyable bande-annonce (sur Channel 4) qui montrait superbement qu’il ne s’agissait pas de JO au rabais ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin