Varnier révèle à Patrick avoir agi sur ordre de Ferri !
↓ ↓ ↓ LIKEZ la page PBLV sur Facebook ! ↓ ↓ ↓

 

Varnier révèle à Patrick avoir agi sur ordre de Ferri !

25 / 02 / 2019

Après avoir arrêté Varnier qui menaçait Sacha en pleine rue, Patrick l’interroge au commissariat : « Est-ce que vous connaissez ce document ? Il s’agit d’un arrêté de péril. Il date du mois dernier et concerne l’hôtel Le Celeste. Est-ce que vous connaissez ce document oui ou non ? ». Il dit que non. Le Commandant Nebout insiste : « Regardez bien, là, en bas, à droite. Qu’est-ce que vous voyez ? ». Celui qui travaille pour la DGSI répond : « Une signature. Peut-être ma signature ». Patrick indique : « Qu’on retrouve également dans un autre document : il s’agit cette fois d’un avis de redressement fiscal. Flic, expert en bâtiment, inspecteur des impôts… Vous avez combien de casquettes ? ».

Varnier tente de lui faire comprendre : « Dans le cadre de certaines affaires, quand la sécurité du pays est en jeu, on peut avoir recours à ce genre de stratagème ». Le mari de Babeth cherche à en savoir plus : « Or de tout cadre légal ? ». L’individu annonce : « Ces documents ont été falsifiés avec l’accord d’un Juge et des administrations concernées ». Patrick est persuadé que c’est faux : « Mais bon, on va vérifier. Dites-moi pourquoi vous avez mis la pression sur les Torres, mère et fille ? ». Varnier reste discret : « Je ne peux pas vous répondre. Je violerais le secret d’une enquête en cours ». Le Commandant Nebout est déterminé à connaître la vérité : « Est-ce que ça a un rapport avec le retour de Sacha ? ». L’agent de la DGSI refuse de lui répondre. Patrick sait très bien que c’est lui qui a drogué le fils de Seta et qui a tenté de l’enlever la veille… Varnier l’invite à poser les questions discrètement à sa hiérarchie : « C’est le Commandant Ferri ». Carole Leconte, qui assiste à l’interrogatoire, se tourne vers elle : « Il va falloir apprendre à collaborer ». Ferri dit : « Je vous écoute ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin