Valère révèle que sa mère est morte et que son père est handicapé

 

Valère révèle que sa mère est morte et que son père est handicapé

30 / 01 / 2019

 

Alors qu’il fume un joint, Théo en propose à Valère puis dit : « Ah oui, c’est vrai que toi tu fumes pas ». L’adolescent qui souhaite s’engager dans l’armée le prend. Antoine est surpris : « Ah ouais, t’es comme ça toi ? Je pensais pas ». Valère confie : « Je dois juste l’éviter trois semaines avant mon recrutement ». Tom lance : « C’est sûr. Il faut faire pipi dans l’éprouvette si on veut rentrer dans l’armée » ». Valère tente de lui faire comprendre : « Pour l’instant je n’ai pas besoin de m’en priver. Déjà de un ça fait du bien, et en plus je suis claqué en ce moment ».

Théo fait de l’humour : « Après une journée de guerre, il décompresse ». L’adolescent qui souhaite s’engager dans l’armée explique : « Ouais. Ma vie entre le lycée, mon taf le soir et mon père handicapé, ouais je peux dire que c’est la guerre. Il était dans l’armée et il a perdu ses jambes quand il était en hélicoptère. Depuis c’est la galère ». Le demi-frère de Kévin l’interroge : « Et t’as personne pour t’aider à la maison ? ». Il annonce : « Non. J’ai aménagé une rampe pour qu’il puisse rentrer et sortir comme il veut de la maison. Il a fallu un truc au rez-de-chaussée aussi. Tout est galère. Même la hauteur du placard pour la bouffe, ses fringues. Et puis ça coûte une blinde de tout adapter ». La sœur d’Alison le questionne : « C’est pour ça que t’es obligé de bosser ? ». Valère confirme : « Mais ça va. C’est pas tous les jours non plus ». Antoine lâche : « Et ta mère, elle est au chômage ? ». Il annonce : « Ma mère elle est morte quand j’étais petit ». Tom s’excuse : « Merde. On ne savait pas. Je te comprends. Moi aussi j’ai perdu ma mère. Après j’ai eu de la chance. J’ai un père en bonne santé ». Théo regrette de s’être mal comporté avec lui… Valère n’a pas envie de faire pitié…

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin