Mila va loin dans la provocation avec Valère !

 

Mila va loin dans la provocation avec Valère !

09 / 01 / 2019

 

Dans les couloirs du Lycée Vincent Scotto, Mila confie à Théo : « J’ai trop envie de sécher les cours et d’aller me promener avec toi ». Il réplique : « Me tente pas. C’est trop chaud. Trois jours après la rentrée comme ça, ça craint ». Quand elle voit arriver Valère, elle lance : « Qu’est-ce qu’il fout là ce facho ? C’est une blague ? Il n’a même pas été exclu deux jours ! Si Terminator n’était pas arrivée, il t’aurait foutu son poing dans la gueule ? ». Le frère d’Antoine dit : « Oui. Sauf que nous aussi on l’a bien cherché ». Mila trouve que ce n’est pas une raison : « Ce mec c’est un violent. Il faut pas se laisser faire ».

Elle provoque Valère qui s’approche : « T’es pistonné ou quoi ? Tu devrais même pas être là après ce que t’as fait ! ». Il lui tient tête : « Lâche-moi ! Tu me fatigues ! ». La sœur d’Alison demande : « Tu vas faire quoi ? Tu crois que tu me fais peur avec tes vêtements de militaire là ? ». Théo tente de la raisonner : « C’est bon. On va pas s’embrouiller avec ce relou là ». Valère lui suggère d’écouter son pote : « Sinon je te mets la tête dans une baignoire pleine pour te faire fermer ta gueule un peu ! ». Le frère d’Antoine l’invite à baisser d’un ton. Mila poursuit : « Laisse, il me fait pitié. Son ambition dans la vie, c’est d’être le pote de Marine Le Pen ». L’adolescent annonce : « Tu n’y es pas du tout. Moi mon rêve c’est de buter les pétasses dans ton genre ! ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin