Ariane à Jean-Paul : « Aucun million ne peut acheter l'amour que j'ai pour toi »

 

Ariane à Jean-Paul : « Aucun million ne peut acheter l’amour que j’ai pour toi »

03 / 01 / 2019

 

Alors qu’elle porte une magnifique robe noire, Ariane demande à Jean-Paul : « Tu me trouves comment ? ». Il répond : « Belle ». Elle l’interroge : « T’es sûr que tu préférais pas l’autre ? ». Le Lieutenant Boher indique : « En même temps t’es magnifique dans les deux alors »… La blonde dit que ça l’amuse de porter ce genre de fringues. Le papa de Lucie lance : « Mais moi je continue à dire que ça n’est pas notre boulot » (comme ils doivent participer à défilé).

Sa compagne le sait : « Oui. Eric m’a dit que tu voulais te plaindre au syndicat. C’est trop mignon. Mais c’est pas la peine ». Il tente de lui faire comprendre : « On ne privatise pas la police. C’est la base ». Ariane lâche : « Oui. Mais maintenant j’ai dit oui à Anne. Je ne peux plus revenir en arrière ». Jean-Paul constate que la situation l’amuse. Elle rigole et confirme : « Franchement ? Ouais ! On a toute une petite princesse qui sommeille en nous, non ? ». Le Lieutenant Boher avoue : « Je préférerais que ça soit quelqu’un d’autre à ta place tu vois ? ». La policière est surprise par sa réaction : « Mais qu’est-ce t’as ? T’as peur qu’un milliardaire me vole à toi ? Qui me couvre de bijoux et que tu ne me revois plus jamais ? ». Il l’interroge : « T’en serais capable de ça ? ». Elle avoue : « Non. Et tu sais pourquoi ? Parce que y’a aucun million qui peut acheter l’amour que j’ai pour toi ». Le papa de Lucie trouve ça gentil. Ariane poursuit : « Je parie que personne ne t’as jamais dit ça ». Il confirme : « Jamais ». Ils s’embrassent… Ariane lui suggère de faire un tour ensemble dans leur nouvelle voiture…

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin