Coralie à Théo : « Tu me fais chier » !

 

Coralie à Théo : « Tu me fais chier » !

29 / 11 / 2018

 

Dans les couloirs du Lycée Vincent Scotto, Coralie arrête Théo : « Ça suffit maintenant ! Tu m’écoutes. Tu réponds pas mes textos. Je dirai rien à ton père. C’est promis, ça reste entre nous. Tu t’es fait un délire, c’est pas grave. Ça peut arriver. On efface tout et on y pense plus. D’accord ? ». Il réplique : « C’était pas un délire ! Ce que je t’ai dit, c’est vrai. Je pense à toi chaque minute ! Parfois quand je te vois c’est tellement fort que j’ai l’impression que mon cœur va s’arrêter ».

Sa belle-mère tente de lui faire comprendre : « T’as envie d’être amoureux, c’est normal. Surtout à ton âge, mais ne t’inquiètes pas, tu vas trouver la bonne personne ». Le frère d’Antoine est agacé : « Arrête de me parler comme si j’étais un gamin. Je t’aime. Tu peux l’entendre ça ? ». Elle lâche : « Non, je peux pas ! J’aime ton père. Je suis ta belle-mère. Je vis avec ton père. Et je vais faire un enfant avec ton père ». L’adolescent demande : « Pourquoi t’as répondu au mail alors ? ». Elle dit : « Mais comme ça, par curiosité, j’en sais rien ». Théo trouve que c’est facile de dire ça. La prof de maths poursuit : « non c’est pas facile, c’est pénible. Tu me fais chier Théo ! ». Il essaie de se justifier : « Mais moi j’y peux rien tu vois ? ». Coralie lui met un stop : « Maintenant ça suffit, je veux rien savoir. Tu vas prendre une bonne douche froide et on arrête le délire ! ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin