Thomas est contre la démarche de Mirta !

 

Thomas est contre la démarche de Mirta !

06 / 11 / 2018

 

Au Bar du Mistral, Mirta annonce avoir fait une pétition pour que Frémont, qui vient de faire une tentative de suicide, soit libéré de prison. Thomas est surpris : « C’est une blague ? ». Elle réplique : « Non. Je suis la Présidente du comité de soutien. Je l’ai créé hier. Il fallait bien. Tout le monde lui tourne le dos ». Le mari de Gabriel lance : « Tu penses pas qu’il y a des raisons ? Il a tellement de casseroles au cul le type qu’il pourrait ouvrir 3 quincailleries ». La mère de Luna tente de lui faire comprendre que ce n’est pas une raison pour le laisser tomber : « Même sa propre fille refuse de l’aider ».

Le père adoptif de Thérèse et Baptiste prend la défense de Céline : « Tu m’étonnes ! Il n’a pas hésité à la harceler en se faisant passer pour un mort. Elle a failli retourner en HP si Franck n’avait pas été là ». Mirta reconnaît qu’il ne s’est pas toujours bien conduit : « Mais il y a quelque chose qui s’appelle le pardon ». Thomas balance : « Je pardonne si Céline le fait. Elle signe, je signe. C’est clair ? ». La mère de Luna explique : « Tu sais, lorsqu’il a fait sa tentative de suicide, il a complètement été chamboulé. Il a eu une sorte de révélation ». Nathan, qui est au comptoir, accepte de la signer : « C’est une figure du quartier quand même ». Mirta balance : « Heureusement qu’il y a en qui ont le sens des valeurs ». Le prof d’anglais révèle : « Il me doit 300 euros du poker. Donc s’il peut sortir rapidement, ça m’arrange ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin