Anne déstabilise Babeth !

 

Anne déstabilise Babeth !

30 / 10 / 2018

 

Dans les couloirs de l’hôpital, Babeth lance à Anne qui s’est pris une balle : « J’ai très bien repéré votre petit manège ! Vous arrêtez ça maintenant ?! Patrick et moi on est ensemble depuis 20 ans c’est pas prêt de s’arrêter. Alors si vous vous sentez seule, vous cherchez un mec ailleurs ! C’est pas ça qui manque les mecs à Marseille ! ». La Commissaire Olivieri confie : « Patrick c’est l’un de mes hommes. Rien de plus ». L’infirmière s’énerve : « Ah d’accord ! Parce que vous envoyez des photos de vous à poil à tous les mecs de votre commissariat ? ». Anne lui demande d’arrêter avec des images : « Je n’ai jamais fait ça ».

La mère de Léa refuse de la croire : « Mais bien sûr ! Je ne vous ai pas vue avec vos seins à moitié à l’air ! ». La sœur de Stan l’interroge : « Vous vous êtes demandée si les photos ne sont pas juste dans votre tête ? ». La fille de Yolande et Jocelyn est agacée : « Ah c’est ça votre plan ! Vous voulez me faire passer pour une folle ? ». Anne poursuit : « Ecoutez, photos ou pas, s’il y a un truc qui va pas avec votre mari, c’est pas de ma faute ». Babeth ne se démonte pas : « Oui. Mais comme vous passez 8 heures par jour avec lui moi je pense que ça a un rapport justement ». La Commissaire Olivieri perd patience : « Est-ce que votre mari vous reproche de passer trop de temps avec votre chef de service ? ». La mère de Léa se justifie : « Sauf que mon chef de service ne m’impose pas des heures de garde quand je veux partir en vacances juste pour me garder près de lui ». Anne explose : « J’ai jamais demandé à Patrick de faire ça ! Par contre, vous ne vous êtes pas posé la question de savoir s’il y avait un problème chez vous ? Vous vous plaignez tout le temps mais peut-être qu’il en a juste ras le bol de vous. Babeth la traite de « pathétique ». La sœur de Stan termine : « Je m’en tape de votre mari ! Ça fait longtemps que je suis passée à autre chose ! ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin