Anne accepte de laisser Patrick enquêter seul

 

Anne accepte de laisser Patrick enquêter seul

26 / 10 / 2018

 

Anne, qui enquête sur la mort d’Alexandre Sartène, annonce à Patrick : « Fausse immatriculation pour la camionnette qui s’est garée devant son véhicule. Pas de signe de reconnaissance outre la marque. Comment on va faire ? ». Il réplique : « Comment je vais faire ? Vous avez entendu Leconte ? Vous, vous restez en dehors de ça ». La Commissaire Oliveri lâche : « Mais c’est moi qui connaissait Alexandre. C’est moi qu’il est venu de voir parce qu’il était dans la merde ! ».

Le Commandant Nebout balance : « Et c’est vous qu’il a foutu dans la merde avec cette histoire de faux-alibi ! ». Elle indique : « On l’a piégé et il a été assassiné. C’est mon intime conviction. C’est à moi de trouver des preuves ». Le mari de Babeth tente de la raisonner : « Vous avez été sa maîtresse. Honnêtement, je pense que c’est mieux de pas tout mélanger ». Anne explique : « Mais je connaissais tout de lui. Ces fréquentations, ses habitudes. Les choix qu’il aurait fait. Ça ira plus vite avec moi. On n’a que 72 heures là ». Il est catégorique : « C’est non ! Je vais sur le terrain et je vous fais un rapport. Ça vous va comme ça ? ». Elle accepte : « Ça me va. Merci. Je ne sais pas ce que je ferais sans vous ». Patrick termine : « Je ne fais pas pour vous. Je le fais pour Sartène ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin