Franck reproche à Blanche d'avoir une obsession !

 

Franck reproche à Blanche d’avoir une obsession !

19 / 10 / 2018

 

Alors qu’elle est avec Franck en terrasse au Bar du Mistral, Blanche lance : « Nadège n’a rien voulu entendre. Ça me rend folle ». Il réplique : « Je la comprends. Tu débarques de nulle part, t’accuses sa sœur de meurtre et après tu lui demande de témoigner ». La mère de Johanna et Noé reconnaît qu’elle aurait dû s’y prendre autrement. Son ex-mari lâche : « Au moins tu as été au bout de son intuition et tu as fait le maximum ». Elle demande : « Parce que tu crois que je vais laisser tomber ? ». Il répond : « Bah oui. C’est ce que t’as de mieux à faire. Non mais cette histoire est en train de te bouffer ».

La prof de français du Lycée Vincent Scotto dit : « Oui mais ça me bouffera aussi si je renonce à découvrir la vérité ». Franck cherche à savoir ce qu’elle souhaite faire de plus. Elle avoue : « Obtenir des aveux directs de Sophie. C’est la seule solution ». L’électricien tente de la raisonner : « Ok je t’ai encouragé l’autre jour mais là, ça va trop loin. Imagine si c’est la vraie meurtrière. Tu te rends compte des risques que tu prends ? ». Elle balance : « Ah donc tu admets que je puisse avoir raison ? ». Il poursuit : « Peut-être et peut-être pas. Je m’en fous. C’est toi qui m’inquiète. Cette enquête tourne à l’obsession. Laisse tombe avant que ça soit trop tard ». Blanche affirme : « Je ne peux pas. Si je fais ça, c’est pour Noé. Tu sais ce qu’ils disent ses copains à l’école ? Ta mère est sortie avec un tueur en série et elle n’a rien vu donc si ça se trouve c’était sa complice. Est-ce que tu penses que c’est mieux ça ? ». Franck est catégorique : « Enfin, cette histoire n’a rien à voir avec l’Enchanteur ». La prof de français annonce que pour elle c’est la même chose : « Sophie ment comme elle respire et abuse de ma faiblesse. Et ça, je ne peux pas l’accepter. De personne ! ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin