Sophie supplie Blanche de la soutenir !

 

Sophie supplie Blanche de la soutenir !

15 / 10 / 2018

 

En prison, Sophie remarque que Blanche n’est pas comme d’habitude. Cette dernière lance : « J’ai vu la substitut du procureur aujourd’hui au sujet de votre demande de libération conditionnelle ». La détenue réplique : « Et alors ? ». La mère de Johanna et Noé lâche : « J’ai pas du tout apprécié le fait d’être mise devant le fait accompli ! Vous auriez pu m’en parler avant ».

Sophie explique : « Quand j’ai déposé mon dossier, on m’a dit que si j’avais personne pour le défendre c’était même pas la peine. Alors j’ai pensé à vous ». La prof de français est agacée : « Et vous n’auriez pas pu attendre deux jours ? ». Sophie avoue avoir eu peur qu’elle refuse. Blanche balance : « J’en étais sûre ! Franchement, je vois pas comment on peut continuer cet atelier ensemble si vous ne me faites pas confiance ! ». Sophie affirme : « Mais vous ne pouvez pas me faire ça… Ce projet de roman, c’est ce qui m’aide à tenir… Moi j’y arriverai jamais sans vous ». Blanche décide de réfléchir : « Pour l’instant, pour aujourd’hui, c’est terminé ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin