Ariane apprend qu'Emma va être envoyée en taule !

 

Ariane apprend qu’Emma va être envoyée en taule !

26 / 09 / 2018

 

Au commissariat, Ariane lance à Carole Leconte : « Ford faisait chanter Emma. Ça lui donne une bonne raison de le buter, non ? ». La substitut du procureur réplique : « C’est ce que vous auriez fait, vous ? ». La compagne de Jean-Paul reconnaît : « Moi je flingue d’abord et je réfléchis après ». Carole Leconte poursuit : « Et sur César Cordonnier, vous en êtes où ? ». Ariane explique : « Lui, visiblement, il n’avait aucun contact avec Ford avant d’être engagé chez GTS ». La substitut du procureur lui suggère de ne pas négliger cette piste : « On coche rarement quelqu’un sur son testament sans raison ».

La blonde lâche : « Sinon il y a toujours Céline Frémont. Une dispute qui tourne mal. Avec elle, c’est pas impossible. La vraie question c’est de savoir s’il faut lier la mort de Revot à tout ça. Enfin, s’il y a quelque chose à relier ». Carole Leconte la félicite : « Pas mal ! Vous allez finir par faire un flic très acceptable ». Ariane demande : « Qu’est-ce qu’on fait avec Emma ? On la libère ? ». La substitut du procureur annonce que non. La blonde est surprise : « Enfin, on ne va pas la garder alors qu’elle nous paraît innocente ! ». Carole Leconte souligne : « Je suis désolée mais elle a un mobile et puis elle nous a quand même avoué qu’elle avait pensé à le tuer ». La compagne de Jean-Paul est étonnée : « Et donc parce qu’elle a été honnête on l’enfonce ? ». Carole Leconte termine : « La seule chose qui pourrait la disculper, c’est votre enquête. En attendant, le Juge d’instruction a décidé de la placer en détention provisoire. Je sais que vous la trouvez sympathique et puis vous avez été impliquée dans son accouchement. Vous êtes le contraire de l’objectivité, mais ça fait partie de votre charme ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin