Cécilia Hornus (Blanche) : « Je n'ai aucune envie d'arrêter PBLV »

 

Cécilia Hornus (Blanche) : « Je n’ai aucune envie d’arrêter PBLV »

20 / 09 / 2018

 

A l’occasion de sa venue à la Foire de Saint-Etienne, pour une rencontre avec le public, Cécilia Hornus (Blanche) s’est confiée au site Leprogres.fr. Voici un extrait de son interview.

Le personnage de Blanche ne vous colle pas trop à la peau ?

« Non. Franchement, ça ne me pose pas de problème au théâtre ».

Et au cinéma ?

« Je n’en sais rien. La chaîne est là pour qu’on puisse aussi se produire dans d’autres fictions. Le théâtre est un autre univers. On peut aussi être à l’origine de projets ».

Vous avez les traits de Blanche depuis 2004. Est-ce que la vie est plus belle depuis que vous avez intégré le feuilleton ?

« Bien sûr. C’est une chance inouïe de travailler en continu et d’accéder à la notoriété. Je vis ça depuis quatorze ans et j’adore travailler à Marseille. On connaît les équipes, il y a un vrai esprit de famille, c’est ce qui fait la force de cette série ».

Mariage homosexuel, avortement, embrigadement djihadiste, les scénaristes mettent régulièrement l’actualité au cœur de la série. C’est aussi une autre force de ce feuilleton ?

« Oui, bien sûr. C’est une série française même si les fictions étrangères ont beaucoup de succès. Les Français se retrouvent dans cette série qui traite des tracas de la vie quotidienne et des grands sujets de société. Elle est en interaction avec les téléspectateurs. Il y a une immédiateté avec eux. On est un feuilleton de divertissement mais aussi avec des messages, c’est l’intérêt du service public ».

Vous n’avez jamais demandé aux scénaristes de faire disparaître Blanche ?

« Mais je n’ai aucune envie d’arrêter Plus belle la vie. Blanche est comme ma meilleure amie. Je partage ses joies, ses peines, ses coups de fatigue, de colère. Elle a eu dix vies en une. Je ne suis pas lasse de ce rôle. Je ne joue jamais la même chose. C’est formidable ».

Blanche est professeure. Comment s’annonce la rentrée pour elle ?

« Elle était partie, elle revient avec une grosse intrigue. Tout ce que je peux vous dire, c’est qu’elle va donner des cours en dehors de l’école ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin